Logo archigroup
Logo archigroup

Siège europe de TNT à Lyon (69)

Informations projet

Maître ouvrage : SOGELYM STEINER
Adresse de l'opération : 58 avenue Leclerc 69007 LYON
SDP : 7 500 m²
Coût total des travaux HT : 6 407 492 €
Année de livraison : 2005
Nature du programme : Restructuration d'un immeuble en un siège social pour TNT Express
Composition de l'équipe d'ingénierie :

Missions confiées à l'équipe : Mission de base

  • TNT express Lyon rénovation Archigroup architecte Lyon
  • TNT express Lyon rénovation Archigroup architecture Lyon
  • TNT express Lyon rénovation Archigroup architecte Lyon

Contexte

Situé dans le quartier de Gerland à Lyon , cet immeuble abritait initialement les équipes de Charles Mérieux. Il fait partie d'un ensemble conçu par l'architecte René Gagès, construit en 1983, comprenant également un ensemble hôtelier de 320 chambres, un autre immeuble de bureaux ainsi que 175 logements, le tout implanté dans un parc de 3 hectares en bordure du fleuve.

Cet immeuble, vide depuis que les équipes de Mérieux - devenues Sanofi-Pasteur - ont été déplacées, représente un emplacement exceptionnel : 7 520 m² sur 9 niveaux dans un quartier en pleine mutation.

Au-delà de cet aspect, l'acquisition de cet immeuble par la société de logistique et de transport TNT pour y installer son siège Europe présente l'avantage de se situer à proximité de l'ancien siège et de trois autres sites éclatés dans le quartier.

Diagnostic

À terme, le bâtiment doit pouvoir accueillir 400 salariés dans des espaces modulables.  Or, le bâti est très typé années 80, avec de nombreux cloisonnements et une décoration pompeuse.

Une remise aux normes s'impose pour correspondre aux nouveaux standards,  en matière de sécurité mais aussi d'un point de vue climatique, énergétique, sanitaire… De nouveaux équipements technologiques doivent  être intégrés : informatique, détection incendie, contrôle d'accès...

Le niveau de confort doit lui aussi être actualisé : facilité de la distribution, clarté, confort visuel…

Enfin, un local technique très sécurisé, le "poste de surpervision" spécifique à l'activité de transporteur de TNT doit être intégré dans le projet.

Au niveau des façades du bâtiment, la dégradation importante du carrelage couleur rosé qui recouvre l'ensemble du bâtiment impose un remplacement. Ce matériau ayant un côté démodé, une vêture plus contemporaine mais qui respecte l'identité du bâtiment est à envisager.

Parti-pris

Le choix de la réhabilitation s'est fait naturellement. Le bâti est structurellement de bonne qualité et fait partie d'un ensemble qu'il serait dommage de dénaturer.

En comparaison avec une construction neuve, les économies évaluées représentent 15 à 20 % du budget total.

Mais surtout, les délais de ce projet de réhabilitation sont compatibles avec l'urgence d'un déménagement.

Le projet consiste à évider le bâtiment pour en repenser complétement l'aménagement intérieur, les circulations, équipements et décoration.

En parallèle, les travaux extérieurs prévoient le changement des menuiseries et le remplacement de la vêture des façades tout en conservant le style original de la construction.

Le projet est même présenté à René Gagès – architecte du bâtiment – qui en approuve les grandes lignes.

Qualité d'usage

Cette opération de ré-Architecture laisse place à nouveau bâtiment de travail optimisé pour accueillir les 450 salariés dans les conditions conformes aux derniers standards, tant au niveau sécurité qu'au point de vue confort.

Les circulations, escaliers et sorties de secours ont été repensés en fonction de ce nouvel effectif.

La thermique du nouveau bâtiment est conforme aux normes de l'époque (2005) : système de chauffage / climatisation avec utilisation du chauffage urbain en sous-station automatisée (chaud ou froid suivant les saisons)…

Les hauteurs sous-plafonds ont été retravaillées afin d'être uniformes. En plus de faciliter l'éclairage naturel et de dégager la vue, ces grands espaces de travail décloisonnés permettent aux open-space de s'adapter en permanence aux effectifs. Le confort acoustique des utilisateurs a lui aussi été optimisé.

Enfin, une nouvelle décoration utilisant des matériaux sobres et naturels (verre, acier, teck…) et des tons neutres (murs blancs ou gris clairs…) valorise les espaces et la lumière de façon moderne et pérenne, en accord avec la philosophie du projet.

Méthodologie de chantier

Lancé en janvier 2004, le chantier consiste d'abord à mettre le bâtiment entièrement à nu : retrait de toutes les cloisons, des faux-plafonds, sols, plomberie, électricité… pour laisser une coquille de béton vide.

Sans difficultés majeures, cette opération nécessite tout de même la percée de trémies pour l'évacuation des gravats ainsi que l'étayage des étages un par un au fur et à mesure de l'avancée des travaux.

Le chantier d'aménagement peut ainsi rapidement débuter. Outre le traditionnel second-œuvre, ce ne sont pas moins de 30 corps de métier qui interviennent : informatique, détection incendie, cuisinistes…

A l'extérieur, on procède au changement des menuiseries et à la pose d'une nouvelle vêture sur les façades.

Le carrelage extérieur a été recouvert par des panneaux de pierre blanche (ardal) posés sur une ossature aluminium et sans joints marqués sur la partie Ouest du bâtiment (face au Rhône) alors que les façades de partie Est (en liaison avec le 2ème immeuble de bureaux) font l'objet d'un réagréage et d'une mise en peinture.  

L'ensemble apporte une nouvelle dynamique sans dénaturer le dessin du bâtiment d'origine.

Économie de projet

Montant global des travaux : 6 407 492 € H.T.

dont :

Fluides : 2 384 735 € H.T.

 

Télécharger le livret complet du programme Télécharger le livret complet du programme

   Projet