Logo archigroup
Logo archigroup

Auchan Martigues (13)

Informations projet

Maître ouvrage : IMMOCHAN
Adresse de l'opération : Avenue Paul Éluard 13500 Martigues
SDP : 12 000 m²
Année de livraison : 2012
Nature du programme : Restructuration et extension du centre commercial avec doublement de la galerie marchande, augmentation du nombre de places de stationnement, création d'un drive et de nouvelles moyennes surfaces attenantes
Composition de l'équipe d'ingénierie :

Missions confiées à l'équipe : Maîtrise d'oeuvre complète (mission de base + exe et / ou opc)

  • Auchan Martigues rénovation archigroup architecte lyon
  • Auchan Martigues rénovation archigroup architecture lyon
  • Auchan Martigues drive archigroup architecture lyon

Contexte

Auchan Martigues est un hypermarché construit dans les années 70 en bordure de ville, le long de la route d'Istres, sur les pentes exposées à l'Est et dominant l’étang de Berre.

D'une surface de 12 800 m², il comprend 43 boutiques dans sa galerie marchande et quelques moyennes surfaces attenantes (Intersport, Norauto, Kiabi, Mac Donald…). Auchan Martigues fait aujourd'hui partie du "top 100" des hypermarchés français avec un chiffre d'affaire en progression. Moteur du développement de la zone commerciale qui ne demande qu'à s'étendre, l'hypermarché a déjà fait l'objet de plusieurs extensions. Aujourd'hui vieillissant, il manque surtout de place pour pouvoir continuer sa croissance. En effet, depuis les années 70 la ville s'est étendue autour du site qui se retrouve enclavé entre la route, une zone pavillonnaire ainsi qu'une propriété privée.

Les équipes d'Auchan font appel à ARCHIGROUP afin de définir un projet qui permettrait de : doubler la surface de la galerie marchande, augmenter le nombre de moyennes surfaces attenantes, gagner des places de stationnement, installer un drive et, pourquoi pas, un pôle de restauration et de services.

Diagnostic

Les façades de l'hypermarché sont typiques de l'époque de construction et de la marque du distributeur avec un bardage beige, aujourd'hui démodé.

En étudiant le plan masse existant, on se rend effectivement compte que le centre commercial est "cerné" de toute parts par les différents axes de circulations, zones pavillonnaires et surtout par la propriété privée autours de laquelle les parkings existants ont été construits.

Ce centre commercial a deux spécificités supplémentaires :

- Son terrain est marqué par une forte déclivité avec une différence d'un niveau entre le haut (niveau d’accueil de la clientèle) et le bas (niveau d’accès véhicules et piétons depuis la route d’Istres).
- Il est abrité par de très nombreux pins parasols typiques de la région qui permettent aux clients de stationner leur véhicule à l'ombre, fait rare et  très apprécié dans la région.

Ces deux paramètres conjugués font que cette zone commerciale est bien intégrée au paysage, presqu'invisible depuis la route.

Partant du principe qu'il est impossible d'étendre la zone commerciale au-delà de sa surface actuelle (les tentatives de rachat de la propriété privées ont échoué), le projet doit tendre à créer de la surface supplémentaire en extension verticale.

Parti-pris

Les lignes directrices du projet :

- Doubler la galerie marchande existante par une autre galerie marchande en façade. Et créer une nouvelle façade.

- Créer 2 niveaux de stationnement au-dessus de cette nouvelle galerie.

- À l'opposé, en contrebas, créer un "Drive" de plein pied avec la route d'Istres, qui permet donc en étage de créer une nouvelle moyenne surface de plain-pied avec l'hypermarché et le parking.
Cette implantation est développée dans une démarche durable : si la propriété finit par se vendre, la zone commerciale pourra continuer de se développer en cohérence sur les deux niveaux.

- Rénover les moyennes surfaces attenantes pour uniformiser l'ensemble.

Qualité d'usage

- La nouvelle galerie avec ses deux niveaux de parkings porte la hauteur de l'ensemble à 15 mètres. Avec le dénivelé du terrain et les arbres conservés au maximum, l'ensemble reste bien intégré dans son environnement.

- La nouvelle façade est composée d'une vêture bois en soubassement et de verre réglite sur les étages supérieurs.

- La vêture bois rappelle les ganivelles qui protègent les dunes en front de mer alors que le verre réglite, choisi dans les couleurs vert anis et bleu turquoise font écho à l'eau et le végétal.
Ces matériaux sont choisis pour créer un style épuré et contemporain mais qui s'inscrit parfaitement dans l'environnement proche et la région.

- Dans le même état d'esprit, le pin parasol est omniprésent : dans les motifs en bas-relief qui personnalisent les deux arches d'entrée et dans le design des abris à caddies et des voies abritées pour les piétons.

- Les deux arches  permettent de visualiser rapidement les entrées et créent des "signaux d'appel" dans la continuité arrondie de la façade.

Méthodologie de chantier

L'objectif principal des chantiers sur des zones commerciales comme celles de Martigues est le maintien de l'activité et du nombre de stationnements. En effet, une des règles de la grande distribution est de pouvoir continuer d'accueillir la clientèle en continue, même en situation "dégradée".

Dès lors, pour un chantier de cette ampleur, le phasage consiste à construire les nouveaux volumes  "zone par zone" en maintenant le rez-de-chaussée libre pour garantir les places stationnements le temps de livrer les nouvelles zones de parkings.

Économie de projet

Extension de la galerie marchande et du parking silo et création de la nouvelle façade : 18 000 000 € H.T.

Télécharger le livret complet du programme Télécharger le livret complet du programme

   Projet